La vie Communale

      Cette bâtisse, construite par le propriétaire des fours à chaux du Pont-Guéret, porte le nom de prieuré quoiqu'elle n'ait sans doute jamais abrité un seul religieux. En effet, les moines du prieuré de Solesmes, auquel la seignerie de la paroisse de Bouessay appartient avant 1010, se contentent de gérer leurs affaires depuis cette demeure. Le temporel comprenait des dîmes, un four à bois, le moulin de Pivert et différentes closeries et métairies. Aucune des sources dont nous disposons actuellement  n'atteste la présence d'un prieur distinct de celui de Solesmes, ni le séjour de religieux. De remarquables caves, antérieures à la construction de la demeure, sont à signaler.